LA VESPA

          Voici une machine qui a marqué le vie de nombreuses familles martiniquaises.

         

          Dans les années 60, quand on voyait une vespa, on disait parfois : "Mi an vèp" (Voici une vespa). Ceux qui ne pouvaient pas s'acheter une voiture se tournait vers la vespa. Les autres, moins fortunés, se déplaçaient à vélo ou à pied. Dès 4 heures du matin commençait le défilé de vespas transportant leur maître vers leur lieu de travail. Chaque vespa était identifié au son de son pot d'échappement. Les uns disaient : "Mi ti Raoul" (Voici petit Raoul - c'était généralement un surnom).  Les autres répondaient : "Mi misyé Adjilbè" (Voici monsieur ...).

 

Image (22)

 

          Autrefois, la vespa était le moyen de locomotion utilisé pour transporter les matériaux de construction des maisons. De nombreux quartiers de Fort-de-France ont d'ailleurs vu le jour grâce à cette moto. Elle emmenait les enfants à l'école et servait d'ambulance quand il y avait un malade. Elle véhiculait les commissaires lors des courses cyclistes de la Martinique et elle ramenait  les provisions au foyer, quelque soit leur volume. Enfin, les amoureux se promenaient, puis se Image (24)mariaient à vespa.

 

 

          Aujourd'hui, certains pensent et affirment que la vespa n'est plus à la mode. Elle n'est plus d'actualité. C'est la moto des papis, disent-ils. Eh  bien, non ! Ce n'est pas tout à fait exact.

         Bien sûr, il existe encore des vespas d'origine, pilotées par des personnes du 3ème âge mais une autre génération de vespa est en train de faire son apparition. Le tunning pour vespa, cela vous dit-il quelque chose ?

 

 

 

Image (23)

 

 On peut apercevoir ces vespas rafraîchies lors de ballades réunissant des personnes de 8 à 80 ans et plus. Les inconditionnels de la vespa se rassemblent certains dimanches matins sur la place Gilbert GRATIANT à Fort-de-France. C'est le point de départ des randonnées à vespa.

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                      

 

Claudine-M2-Martinique 0273

 

 

- La rouge : " Regardez-nous! Nous recommençons notre jeunesse.  C'est mieux qu'avant. On vous dépose quelque part ?"

-   La bleue : " En tout cas, les gens ne se marient plus à vespa, en 2011."

-   La rouge : "Pas encore, mais ça se reproduira. Il suffit de placer quelques cartes de visite dans des endroits stratégiques et le tour sera joué, mon cher."

-   La bleue : "J'aimerais bien voir ça!"

 

 

 

 - Fort-de-France - 

 

 

 

Si vous avez une vespa, n'hésitez plus. Sortez-la et partez à la découverte de la Martinique. Ne permettez pas à cette moto légendaire de tomber dans l'oubli.

 

 Claudine-M2-Martinique 0294

Claudine-M2-Martinique 0259

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  - Savane de Fort-de-France -                                                                                              - François -

 

                                                                                                                                  

 

 

 

                                                                                                                                                Claudine - MARTINIQUE  

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :