Carnaval en Guyane

Publié le par Anne-Aymone de Guyane

  Bonjour à tous!


Je profite de mes vacances de carnaval pour vous présenter en quelques photos le phénomène culturel central de ma région: le CARNAVAL !

Nous profitons des derniers jours, car il se finit demain.

Il faut savoir que chez nous le carnaval dure de l'épiphanie au début du carême, c'est à dire presque 2 mois ! L'ensemble des communautés de Guyane fait la fête de différentes façons les samedis et dimanches, dans les rues et les dancing.


Tous les dimanches, des groupes carnavalesques défilent l'après-midi accompagnés chacun de leur orchestre, composé de grosses caisses et de trompettes. Chaque groupe se déguisent à sa façon. Les groupes favoris sont suivis de jeunes qui en profitent pour se défouler au rythme des tambours.

Le soir par contre, c'est le rendez-vous des « touloulou » au bal paré-masqué. C'est une coutume de chez nous qui veut que les femmes se déguisent et se couvrent de la tête au pieds. Elles sont ainsi méconnaissables et ont l'exclusivité d'inviter à dancer l'homme de leur choix.


Tous ces rendez-vous sont l'occasion de danser sur les rythmes carnavalesques typiques de chez nous.


Le point culminant du carnaval se déroule dans les rues des grandes communes de Guyane, le dernier dimanche. Tous les groupes carnavalesques sont invités à défiler et faire preuve de leurs talents par leur orchestre, leurs costumes et leur chorégraphie. A Cayenne, un jury récompense le plus beau groupe. Cette année 54 groupes ont défilé.

Les grandes communautés de Guyanes sont représentés: les créoles, les blancs, les chinois et les brésiliens.

Mais le carnaval se poursuit encore trois jours. Trois jours gras pour symboliser la courte vie du « Roi Vaval »:

Le lundi gras, tout le monde pratique le mariage burlesque, avec les hommes habillés en femme et inversement.

Le mardi gras, 

chez nous pas de déguisement particulier, mais tout le monde en rouge et noir, aussi bien les carnavaliers que les spectateurs.




























 





Et le mercredi des cendres, tout le monde en habit de deuil: noir et blanc.

C'est la fin du carnaval, l'incinération du Roi Vaval et le début du carême.





















 


Il y a temps de choses à dire sur le carnaval de Guyane, que j'aurai besoin de plusieurs pages pour tout vous décrire ou pour tenter des comparaisons avec d'autres carnavals. Le mieux est de venir :p


Pour la plupart des guyanais, le carnaval est un évènement incontournable de l'année. Même si les récents évènements ont étouffés les fêtes de fin d'année, nous gardons toujours du souffle et des sous pour fêter le carnaval!

Le carnaval est très important pour moi également. J'aime me déguiser, ainsi que la musique et surtout j'aime sauter au rythme des tambours!

PS:

Plis Fos Gwada ké Madinina!

Nous sommes de tout coeur avec nos compatriotes guadeloupéens et martiniquais qui souffrent les mêmes problèmes que nous ici en Guyane!


Tchiembé rèd, pa moli!  (Tenez bon!)







Publié dans échanges culturels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article